Antoine Andrieu-Delille

antoine-andrieu-delille.png

Claire Goyer

Hommage d'Olivier Lesort :

Claire GOYER a commencé à enseigner au Lycée français de Belgique à partir de l'année scolaire 1967-1968. Elle venait juste d'obtenir son CAPES d'Anglais. René GOYER, son mari ayant été nommé fonctionnaire européen, Claire est donc restée à Bruxelles, effectuant toute sa carrière dans ce même établissement. Son éternelle jeunesse de caractère, sa bonne humeur, son amour du métier, son rayonnement, ses méthodes vivantes et modernes de son enseignement enrichies par la culture anglo-saxonne, son sens de l'initiative, les voyages et excursions scolaires qu'elle adorait organiser chaque année en Grande-Bretagne et aux États-Unis, son engagement syndical ainsi que les combats auxquels elle participa souvent pour la défense des conditions de travail des enseignants et pour l'enseignement en général, sont les caractéristiques de ce professeur exceptionnel. Tous les élèves qui ont eu Claire GOYER peuvent en témoigner. Tous, et sans exception. Après 35 années d'enseignement au Lycée français Jean MONNET, Claire a décidé de goûter aux joies de la retraite. Ceux qui la connaissent savent que ce mot de "retraite" signifiait pour elle. Toujours aussi dynamique, énergique et pleine d’enthousiasme, Claire, en fait, ne cessa de travailler, consacrant toutes ses années de retraite à s'occuper d'associations culturelles, et plus particulièrement celle de la DLF Bruxelles-Europe (Défense de la Langue Française et de la Diversité des Langues) pour laquelle elle fut très rapidement élue Présidente. Le peu de temps qui lui restait était consacré à sa famille et en particulier à ses petits enfants qu'elle adorait. C'est alors qu'elle fêtait Noël à Paris avec son mari, ses enfants et petits- enfants que Claire nous quitta brusquement le 25 décembre, victime d'une rupture de l'aorte. Claire GOYER a été décorée Officier de l'Ordre National du Mérite, de la Légion d'Honneur et des Palmes académiques.

Eric Fortems

Eric Fortems Nous avons appris pendant les vacances avec beaucoup de tristesse le décès d'Eric Fortems, ancien élève du Lycée de la promo 1978. Eric avait participé aux retrouvailles de 2007 et 2009 et avait gentiment aidé les organisateurs à l'accueil de ces soirées. Nous gardons de lui le souvenir de son sourire et de sa bonne humeur. Un dernier hommage lui a été rendu le 9 août 2013 et nos pensées vont à sa famille, ses enfants, sa compagne. Bonne route Eric !

Madame Cartigny

Nous venons d´apprendre le décès, le 5 décembre 2011, de Madame Cartigny (Thérèse Blond), qui fut professeur de lettres au Lycée. Les obsèques ont eu lieu au Mont Valérien dans la plus stricte intimité. Merci à ceux qui l´ont connue d´avoir une pensée pour elle.

Henri Bouillet

Nous avons la tristesse de vous faire part du décès ce 30 août 2010, de Monsieur Henri Bouillet époux de Madame Mireille Bouillet, qui fut professeur de mathématiques au Lycée de 1974 à 1980.

Témoignage de Christophe Barbe :
''Printemps 1978 : Ce professeur pince-sans-rire n'hésita pas à m'interroger un matin à 8h00 après m'avoir vu la veille dans les oiseaux de lune où j'avais un rôle assez long, et sachant parfaitement que je m'étais couché tard... J'ai bien sûr été plus nul que jamais, d'autant que je pensais être protégé par mon éphémère mais tout frais statut d'acteur par lui félicité la veille, et il conclût avec un petit sourire en coin ma lamentable prestation par un : "Monsieur Barbe, il est vraiment regrettable que vous ne mettiez pas votre prodigieuse mémoire au service des mathématiques!". Je lui en ai longtemps voulu ! Mais j´aimais vraiment beaucoup ce professeur.''

En souvenir de Magda

Magda Le conseil d´administration de l´ALFBXL a la profonde tristesse de vous faire part du décès, après une lutte courageuse contre la maladie, de l´une de ses membres effectifs et amie, Magda Abadjian, ce 2 septembre 2010. Magda avait été élève au Lycée de 1976 à 1979. Elle avait rejoint l´association il y a 4 ans et avait été une aide précieuse et souriante lors de la fête de retrouvailles du 4 avril 2009. Nous présentons toutes nos sincères condoléances à sa famille et à ses proches.

Roseline Briet

Nous avons la tristesse de vous annoncer le décès de Madame Roseline Briet, le 3 juin 2010 à Uccle.
Elle a occupé plusieurs postes au Lycée dont celui de CPE.
Ci-dessous un texte extrait de ses funérailles.

Le 7 juin 2010. Quelques mots pour Roseline Briet par Marie-Noëlle Desbats-Hérault.

''Pour nous, c’était Roseline, pour ses petits-enfants, Maline, pour nos élèves du Lycée Français c’était Madame Briet, voire Briet – c’est plus court. Tous ceux qui l’ont connue gardent en mémoire sa longue silhouette élégante. Tous ceux qui l’ont connue l’estimaient. C’était quelqu’un. Quelqu’un de bien.

N’en déplaise à sa modestie, il faut au moins rendre hommage à l’énorme travail qu’elle a fourni, en particulier quand elle est devenue Conseillère Principale d’Education. Elle a exercé cette fonction difficile avec un dévouement infini. Elle s’occupait vraiment des élèves. Quand l’un d’eux disait, d’un ton inquiet, j’suis convoqué chez Briet, on savait qu’il serait recadré avec fermeté. Mais dans son bureau on était plus souvent conseillé, encouragé, en tout cas écouté. Elle n’avait d’ailleurs pas son pareil pour défendre les adolescents, en plaidant courageusement leur cause, quitte à déplaire à certains. Fermeté donc, mais aussi humanité.

Ce métier qu’elle aimait, elle l’a exercé en se dépensant sans compter, toujours guidée par un constant souci de bien faire et l’affection profonde qu’elle vouait aux enfants. Récemment encore, épuisée par la maladie, le cœur brisé par la mort de son fils Pascal, navrée de ne pouvoir s’occuper de ses petits-enfants, il lui arrivait d’évoquer fugitivement son métier, comme pour se ressourcer, tant elle s’y était donnée.

C’est pourquoi, sans en dire davantage, tout en lui rendant hommage, du fond du cœur nous remercions Roseline, nous remercions Madame Briet.''

Un ami très cher nous a quittés

Frédéric Rolland Chères Amies, chers Amis,

C’est avec une grande émotion que nous vous annonçons le décès de Frédéric Rolland, qui nous a quittés ce mardi 26 mai 2009.

Nous rendons ici hommage à ce grand homme plein de qualités, bon, généreux, dévoué, toujours si modeste.

La cérémonie d´adieu se déroulera en toute intimité selon les vœux de la famille de Monsieur Rolland.